50% des nappes souterraines insuffisamment remplies

Le 14 avril 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La situation des nappes d’eau souterraine au 1er avril 2010 est sensiblement moins favorable que celle observée début avril 2009, selon un état des lieux publié par le Bureau de ressources géologiques et minières (BRGM) le 14 avril.

L’état de remplissage des aquifères est très contrasté, inférieur à la normale pour près de la moitié d’entre elles et nettement supérieur à la normale pour un quart. Les situations nettement déficitaires concernent les nappes du Roussillon, du Bas Dauphiné et du centre du bassin de Paris. A l’inverse, les nappes excédentaires se situent dans les zones très arrosées des Pays-de-la-Loire, de l’est du Languedoc et en Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).

Les précipitations du mois de mars, proches de la normale sur une large partie du territoire métropolitain, ont été excédentaires dans certaines régions et nettement déficitaires dans le sud de l’Aquitaine, dans le bassin Rhin-Meuse, en Artois et en Normandie. «La durée inhabituelle de la période estivale 2009 et le report des précipitations qui en a résulté n’ont, en général, pas permis d’apport suffisant aux nappes pour compenser les déficits accumulés antérieurement, même si les recharges ont été notables», conclut le BRGM.

Communiqué du BRGM



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus