50 % des cheminots bretons stressés au travail

Le 11 janvier 2011 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

La moitié environ des cheminots bretons participant à une enquête sur la souffrance au travail se sont plaint d'un « stress » lié à leur emploi, selon une étude réalisée par le cabinet Transversales et rendue publique par le comité d'établissement régional des cheminots de Bretagne, d’après l’AFP.

Par ailleurs, 41 % de ces salariés ont évoqué une « fatigue anormale en raison du travail », et 37 % une « pression hiérarchique », selon l'enquête. 40 % des cheminots participant à l'étude « s'attendent à vivre un changement indésirable dans leur situation professionnelle », du fait des changements organisationnels à la SNCF.

Au total, un tiers des 3.940 cheminots bretons ont répondu au questionnaire, distribué à tous.

L'étude a été présentée et débattue ce mardi 11 janvier à Rennes, en présence notamment de représentants syndicaux, de médecins du travail et de la direction de la SNCF.

Pierre Delanoue, de la direction des ressources humaines de la SNCF, a précisé qu'un plan d'action a été mis en place depuis le début de l'année 2010, et qu'il prévoit, entre autres, une sensibilisation des managers à ce problème.

Une enquête similaire, menée dans la région Paca au début de l'année 2010, indiquait déjà qu’un agent sur deux déclarait avoir éprouvé des signes de mal-être au travail. Les cheminots normands seront les prochains à être interrogés.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus