35 millions de $ pour sauver le tigre

Le 16 septembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Alors que le tigre serait au bord de l’extinction avec moins de 3.500 animaux à l’état sauvage en Asie, sur une surface inférieure à 7 % de leur habitat historique, des scientifiques proposent une nouvelle stratégie de protection, dans une étude[1] publiée mardi 14 septembre dans la revue PLoS Biology.

Les efforts de protection mis en place depuis des décennies en Asie n’ont pas permis d’endiguer le déclin du tigre, causé par la chasse et la destruction des habitats, expliquent Joe Walston de la société américaine de protection de la vie sauvage (Wildlife Conservation Society) et ses collègues.

Les chercheurs ont identifié 42 sites prioritaires sur 6 % seulement de la zone de distribution actuelle - dont 18 en Inde, 8 sur l’île indonésienne de Sumatra et 6 en Russie - avec une population de tigres suffisante pour avoir le potentiel de repeupler de plus larges territoires. D’autres sites ont été identifiés en Malaisie, Thaïlande, au Laos et au Bangladesh, mais aucun en Chine, Corée du Nord, Cambodge et Vietnam.

Le nombre de tigres sur la plupart de ces zones, d’une superficie totale inférieure à100.000 kilomètres carrés, était toutefois faible. Seulement 5 sites, tous situés en Inde, ont présenté des populations de tigres proches de 80 % de leur capacité.

Les auteurs de l’étude, à laquelle ont contribué la Banque mondiale, l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) et l’ONG Panthera, estiment donc qu’une protection renforcée sur ces 42 sites permettrait d’augmenter de 70 % la population mondiale de tigres.

Le coût de telles mesures (lutte contre le braconnage, l’exploitation forestière illégale et le commerce d’animaux sauvages) a été estimé à 35 millions de dollars (26,75 millions d’euros) supplémentaires par an. Le coût annuel de la gestion des sites sources - estimé à 82 millions $ (62,68 millions €) - est aujourd’hui pris en charge par les Etats, les ONG et les dons internationaux.



[1] « Bringing the Tiger Back from the Brink—The Six Percent Solution » Walston J et al., PLoS Biol. 8(9) (publié en ligne le 14 septembre 2010)

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus