300 vaches de trop à la ferme des 1.000 vaches

Le 10 juin 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
794 vaches comptées le 9 juin pour 500 vaches autorisées.
794 vaches comptées le 9 juin pour 500 vaches autorisées.

 

Alors que Michel Ramery, l’exploitant de la ferme dite des 1.000 vaches, a reconnu le 9 juin que son cheptel dépassait les 500 animaux autorisés, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll a, ce 10 juin, promis des sanctions.

Selon le contrôle effectué le 9 juin par la Direction départementale de protection des populations (DDPP), le cheptel de la ferme, située à Drucat (Somme), compte 794 vaches au lieu des 500 autorisées par l’arrêté préfectoral du 1er février 2013. La DDPP a envoyé ses services suite à la révélation, par le site Reporterre, du dépassement du quota.

«J’avais indiqué que si on dépassait les 500 vaches, il devrait y avoir une nouvelle enquête publique, ce qui n’a pas été le cas. Il y a donc là un manquement qui sera sanctionné», a déclaré Stéphane Le Foll. Le 23 avril dernier, le ministre de l’agriculture avait pourtant fait une déclaration contradictoire, affirmant qu’il avait demandé une enquête publique pour l’agrandissement de ladite ferme. «Le porteur de projet veut dépasser les 500 vaches. J’ai donc demandé qu’il y ait une enquête publique», avait-il alors déclaré.

L’exploitant a désormais 7 jours pour réagir. Passé ce délai, «une mise en demeure lui sera notifiée», a affirmé ce 10 juin la préfecture de la Somme dans un communiqué.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus