300.000 euros pour sauver le train de Rungis et éviter les camions

Le lundi 13 mai 2019 à 17h 26 par Victor Miget
Si le dernier train de Rungis disparaît, environ 20.000 camions par an prendraient le relais.
Si le dernier train de Rungis disparaît, environ 20.000 camions par an prendraient le relais.
VLDT

La Semmaris met 300.000 euros sur la table pour sauver le train des primeurs de Rungis. Qui, si sa disparition était actée, serait remplacé par plus de 20.000 camions.

 

Extrait : Faute de moyens des transporteurs Roca et Rey, le train des primeurs Perpignan-Rungis pourrait disparaître. En cause: la vétusté des 82 wagons réfrigérés. Louer des wagons neufs reviendrait trop cher. Le contrat qui arrive à...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus