3 millions de notifications pour la classification et l’étiquetage

Le 04 janvier 2011 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’Agence européenne pour les produits chimiques (Echa) a annoncé dans un communiqué du 4 janvier avoir reçu plus de 3 millions de notifications relatives à la classification et l’étiquetage de 24.529 substances chimiques conformément aux nouvelles règles applicables dans l’UE.

Les importateurs et les fabricants de substances devaient notifier, au plus tard lundi 3 janvier, la classification et l’étiquetage de leurs substances dangereuses ou soumises à l’obligation d’enregistrement de Reach, en vertu du règlement (CE) no 1272/2008 relatif à la classification, l'étiquetage et l'emballage des produits chimiques (« règlement CLP »). Celle-ci aligne le système de l’UE sur le système général harmonisé des Nations unies, afin que les mêmes dangers soient décrits de manière identique partout dans le monde.

«  La classification est essentielle pour déterminer si une substance chimique est dangereuse pour la santé et l’environnement et définir les informations devant figurer sur les étiquettes des produits que les travailleurs et les consommateurs utilisent », précise la Commission européenne dans son communiqué.

Le plus grand nombre de notifications, plus de 800.000, ont été déposés par l’Allemagne. Plus de 500.000 ont été soumises par le Royaume-Uni et près de 300.000 par la France. Au total, plus de 6.600 entreprises ont notifié au moins une substance.

Sur la base des données obtenues, le premier inventaire européen sur la classification et l’étiquetage sera mis à disposition du public au cours de 2011.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus