2è prix Pollutec des écoproduits pour STIE

Le 01 décembre 2004 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Schneider Toshiba Inverter Europe (STIE) a remporté le deuxième prix "Ecopoduits pour le développement durable" organisé par le ministère de l'Ecologie et du développement durable et l'assemblée des chambres françaises du commerce et de l'industrie. Ils récompensent le travail de l'entreprise sur son produit phare, le variateur de vitesse Altivar 71.

Dès sa naissance en 2001, la joint venture entre Schneider Electrics (60%) et Toshiba (40%) nommée STIE a misé sur l'écoconception. «C'est un axe très fort de notre politique, explique Guy Touboul, le PDG. Nous voulions être les pionniers sur notre marché.» L'entreprise, leader sur le marché des variateurs de vitesse et des démarreurs, a donc commencé par revoir sa gamme Altivar. Elle représente un chiffre d'affaire annuel de 450 millions d'euros.

Pour ce projet d'une durée de deux ans, STIE a dédié un chef de projet à la partie écoconception, chargé de concilier technologie et valorisation du produit. La nouvelle gamme est au final valorisable à 80%, contre 60% pour la précédente. «Cette augmentation est due principalement à notre travail sur les plastiques qui sont désormais 100% recyclables», précise François Lescaillet, directeur qualité de STIE. De longues heures ont aussi été consacrées aux fixations des pièces métalliques. Jusqu'ici, les inserts étaient en métal, ce qui posait des problèmes de recyclage. «Nous avons imaginé de nouvelles solutions pour éviter d'utiliser des inserts», continue François Lescaillet.

Le deuxième axe d'innovation porte sur la diminution de la taille des variateurs de vitesse. En se concentrant particulièrement sur la réduction du radiateur, les ingénieurs ont conçu des produits 20 à 30% plus petits que ceux de la gamme précédente. «Une dernière innovation provient des cartes électroniques, explique François Lescaillet. Nous avons précédé la directive 2002/95/CEE, dite ROHS, qui interdit aux nouveaux équipements électriques et électroniques d'utiliser du plomb, du mercure, du cadmium et autres substances chimiques. Nos cartes sont dès aujourd'hui sans plomb, alors que la directive prévoit l'interdiction du métal pour le premier juillet 2006.»

La gamme devrait être mise en vente dès le début 2005. Progressivement, les autres produits de STIE devraient intégrer les innovations d'Altivar 71. «Nous avons tellement bien intégré l'aspect écoconception dans notre projet qu'il est désormais mis en place naturellement pour chacun d'entre eux», estime Guy Touboul qui assure que le processus n'entraîne aucun surcoût.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus