25 dépôts illégaux fermés chaque semaine au Royaume-Uni

Le 15 octobre 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les déchets de construction forment la plupart des décharges illégales
Les déchets de construction forment la plupart des décharges illégales

Triste record que celui observé par l’Agence britannique de l’environnement. Avec, en moyenne, 25 fermetures de sites illégaux par semaine, ses interventions sont en hausse de 70% sur l’année écoulée, selon son rapport 2012/2013 publié le 14 octobre.

 

Au total, 1.279 sites ont été fermés suite à une violation de la réglementation sur les déchets. La plupart renfermaient des déchets de construction, et un quart d’entre eux des carcasses de voitures. Ils étaient le plus souvent localisés autour des principaux axes autoroutiers, dans la banlieue de Londres et dans le nord-ouest de l’Angleterre.

 

Ces opérations illégales représentent, selon l’agence, un milliard de livres sterling par an (1,2 Md€). Autant de manque à gagner pour l’industrie du recyclage outre-Manche, qui totalise un chiffre d’affaires annuel de 12 Md£ (14,2 Md€).

 

Le plus souvent enfouis ou brûlés sur place, ces déchets présentent des dangers importants pour l’eau et l’air.

 

La hausse de ces interventions est moins due à une recrudescence des infractions qu’à une meilleure rapidité d’intervention des équipes sur les sites, selon Mat Crocker, responsable des déchets à l’Agence de l’environnement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus