2015, une année chaude et sèche

Le 05 janvier 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Evolution des températures moyennes, en France, entre 1900 et 2014.
Evolution des températures moyennes, en France, entre 1900 et 2014.
Météo France

L’année passée s’est achevée avec le mois de décembre le plus chaud que la France ait connu depuis 1900, indique Météo France dans un communiqué. Pour autant, et malgré ses températures moyennes élevées (1 °C au-dessus de la normale, en moyenne), 2015 n’est que la troisième année la plus chaude depuis le début du XXe siècle, après 2014 (+1,2 °C) et 2011 (+1,1 °C). Pour l’Europe, en revanche, 2015 est la deuxième année la plus chaude depuis le début des mesures.

pluviométrie déficitaire

La pluviométrie est déficitaire de plus de 10% sur la quasi-totalité du pays, plaçant 2015 parmi les 10 années les plus sèches depuis plus de 50 ans. En revanche, l'ensoleillement est excédentaire sur l'ensemble du territoire.

réchauffement de 1 °C

En novembre dernier, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Met Office britannique ont estimé que la température moyenne du globe a franchi l’an passé le seuil, symbolique mais significatif, du 1 °C de réchauffement par rapport à l'époque préindustrielle. Cette situation résulte des effets conjugués d'un puissant épisode El Niño et du réchauffement climatique causé par les activités humaines.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus