2015, un excellent cru pour le bio

Le 25 mai 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le bio a passé la barre symbolique des 5% de la SAU hexagonale
Le bio a passé la barre symbolique des 5% de la SAU hexagonale

L’année 2015 représente un excellent cru pour l’agriculture biologique, selon les chiffres définitifs[1] présentés ce 25 mai à Paris par l’Agence Bio.
 



[1] Un premier bilan avait été dressé le 25 février http://www.journaldelenvironnement.net/article/forte-progression-du-bio-francais,67659

 

 

«Un nouveau cap vient d’être franchi puisque l’agriculture biologique a dépassé les 5% de la surface agricole utile hexagonale», lance Didier Perréol, président de l’Agence bio, en ouverture de la traditionnelle conférence de presse organisée en amont du Printemps Bio[1].

 

Le bio, qui représente désormais 5,1% de la SAU[2] fin 2015, compte 28.884 fermes. En superficie, il totalise 1,375 million d’hectares, soit une hausse de 23% par rapport à 2014. Il faut noter que les conversions ont été particulièrement nombreuses puisqu’elles ont doublé en 2015 (312.500 ha) par rapport à l’année précédente.

 

Grandes cultures et plantes aromatiques

 

Géographiquement, trois pôles concentrent toujours la moitié de la production tricolore: Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Auvergne-Rhône-Alpes, et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Ils accueillent surtout des fruits, des plantes aromatiques, de la vigne et des surfaces fourragères.

 

Au niveau départemental, les Bouches-du-Rhône, le Val-de-Marne, le Var et la Drôme enregistrent les plus gros scores, chacun d’entre eux dépassant les 20% de la SAU.

 

En termes de marché, le bio a gagné 15% en 2015 et pèse désormais 5,76 milliards d’euros. «Il s’agit de la plus forte hausse de ces dernières années», note Dorian Fléchet, de l’Observatoire national de l’agriculture biologique.

 

Trois quarts des produits made in France

 

Côté distribution, les grandes surfaces restent la première porte d’entrée au bio pour les consommateurs. Mais les magasins de vente directe sont en plein boom, avec 20% de croissance en 2015. Tous magasins confondus, la moitié des ventes sont réalisées au rayon frais. L’approvisionnement reste quant à lui similaire, avec 76% des produits bio issus du territoire.

 

Comme chaque année, les achats de bio progressent dans la restauration collective (+18% en 2015) où 58% des établissements en proposent. Au sein de cette famille, le secteur scolaire est le plus dynamique avec 75% de cantines concernées.

 



[1] L’événement se déroulera du 1er au 15 juin en France

[2] Surface agricole utile

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus