2014: une bonne année solaire, malgré tout

Le 10 juin 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En 2014, l'Europe a mis en service 7 GWc de panneaux photovoltaïques.
En 2014, l'Europe a mis en service 7 GWc de panneaux photovoltaïques.
DR

Après le coup de mou de 2012, le solaire poursuit son irrésistible ascension. Selon les estimations publiées ce mercredi 10 juin, par SolarPower Europe, électriciens et particuliers ont mis en service, l’an passé, 40 gigawatts crête (GWc) de panneaux photovoltaïques dans le monde: 10% de mieux qu’en 2013.

Le marché a été tiré par la Chine, le Japon, les Etats-Unis et l’Europe. Pékin a mis en ligne 10,6 GWc, devant Tokyo (9,7 GWc), Bruxelles (7 GWc) et Washington (6,5 GWc). Inédit dans l’Union européenne, c’est le Royaume-Uni, avec 2,4 GWc installés, qui donne la cadence, devant l’Allemagne (1,9 GWc). Cette dernière s’était fixé un objectif de 2,5 GWc.

Même si l’on y installe trois fois moins de panneaux qu’en 2011, le Vieux monde reste le terrain de prédilection du photovoltaïque. En puissance cumulée, l’UE dispose de 88 GWc: 50% du total mondial. En moyenne, l’énergie solaire y fournit environ 3,5% du courant, soit une centaine de térawattheures par an. Ce taux dépasse les 7% en Italie (18 GWc), en Grèce (2,6 GWc) et Allemagne (36 GWc). Faute d’une politique cohérente et stable, les perspectives restent pourtant incertaines. Pour 2019, le lobby solaire européen table sur une puissance cumulée allant de 120 à 158 GWc.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus