2010, année la plus chaude

Le 31 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Rétrospective 2010

 

Les dernières semaines de neige et de glace, sur certaines régions de l’hémisphère nord, ne doivent pas faire oublier l’essentiel : 2010 restera probablement comme l’une des années les plus chaudes depuis que les statistiques météo existent (fin du XIXe siècle).

 

En mai dernier, l’administration américaine de l’océan et de l’atmosphère (Noaa selon l’acronyme anglais) rappelait que « la température moyenne combinée sur les surfaces terrestre et océanique a été, en mars, la plus chaude jamais recensée avec 14,4 degrés centigrades, soit 0,76 degré au-dessus de la moyenne au XX e siècle. »

 

Début décembre, l’institut Goddard d’études spatiales ( Nasa) indiquait que, sur la période janvier-novembre 2010, l’année était la plus chaude jamais observée depuis 131 ans. Le dépouillement des dernières données de l’année devrait confirmer ce diagnostic.

 




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus