2008, année mondiale de l’assainissement

Le 23 novembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

42.000 décès par semaine. C’est ce qu’entraîne le manque de salubrité et d’hygiène en matière d’assainissement. L’Organisation des Nations unies (Onu) a donc décidé de proclamer 2008 année internationale de l’assainissement, qu’elle a lancée le 21 novembre à New York. Elle précise dans un communiqué qu’un investissement annuel de près de 10 milliards de dollars (6,7 milliards d’euros) peut permettre de diminuer de 50% d’ici 2015 le nombre de personnes n’ayant pas accès à un assainissement de base. En maintenant l’investissement à ce niveau, l’Onu estime que d’ici 10 ou 20 ans, le monde entier pourrait être équipé en installations sanitaires adéquates. A l’heure actuelle, 2,6 milliards de personnes en sont dépourvues. Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, a déclaré que l’accès à l’assainissement est un des besoins humains les plus ignorés et les moins bien servis. «Il s’agit d’un problème fondamental de dignité humaine et de droits de l’homme», a-t-il ajouté. Dans son communiqué, l’Onu souligne que l'assainissement améliore la dignité, le respect de la vie privée et la sécurité, surtout pour les femmes, et que les installations sanitaires décentes sont importantes dans les écoles pour que les filles puissent rester dans le système éducatif. En 2008, des conférences régionales sur l’assainissement auront lieu, dont l’une aura d’ailleurs pour thème l’assainissement en milieu scolaire.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus