2006: une Semaine verte neutre sur le plan climatique

Le 08 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 6 février, la Commission européenne a annoncé avoir pris des mesures pour que sa grande conférence annuelle sur l’environnement, la Semaine verte, ne contribue pas au changement climatique. Pour l’édition 2005, des estimations avaient révélé que la Semaine verte avait occasionné 139 tonnes d’équivalent dioxyde de carbone (CO2). La moitié, soit 70 tonnes, était imputable aux déplacements en avion des conférenciers et des exposants. La consommation d’électricité du bâtiment accueillant la Semaine verte constituait la deuxième source d’émissions principale (44 tonnes), suivie de l’hébergement en hôtel (15 tonnes). Les déchets, quant à eux, représentaient 1 tonne. La Commission a immédiatement compensé ces émissions par l’achat de quotas d’émissions correspondant à la même quantité de CO2 dans le cadre du système communautaire d’échange de quotas d’émission (SCEQE). Le montant de l’opération, frais de transaction inclus, s’élève à 3.500 euros. La Semaine verte 2005 s’est ainsi imposée comme la première manifestation «neutre» sur le plan climatique organisée par la Commission. Forte de cette expérience, la Commission souhaite faire de même pour la Semaine verte 2006 consacrée à la protection de la diversité biologique, qui se déroulera du 30 mai au 2 juin. En faisant ainsi de la Semaine verte un événement «neutre», la Commission entend montrer qu’elle met ses principes en pratique lorsqu’il s’agit de mener la lutte contre le changement climatique. Elle «encourage les autres institutions communautaires et les organisateurs de manifestations des secteurs public et privé en Europe à adopter systématiquement cette pratique. »


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus