150 ans plus tard, Nice préfère l’eau en régie

Le 05 mars 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le passage en régie sera progressif à partir de juillet prochain
Le passage en régie sera progressif à partir de juillet prochain

Le prochain conseil de la métropole devrait valider, le 29 mars, le retour en régie du service d’eau potable niçois à partir du 4 février 2015. Comme le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë, le député-maire UMP de Nice (Alpes Maritimes) Christian Estrosi a décidé de mettre fin au contrat avec Veolia (ex Compagnie générale des eaux).

Ce passage est d’autant plus symbolique qu’il s’agit d’un des plus anciens contrats conclus par la Compagnie en France. Il remonte en effet à 1864, onze ans après sa création sous Napoléon III.

Veolia va aussi perdre ses contrats de délégation de service public avec les petites communes littorales de Beaulieu-sur-Mer, Cap d’Ail, Eze et Villefranche-sur-Mer dès le 15 septembre 2014 ainsi qu’avec la station de ski Isola 2000 au 1er juillet prochain. Soit un manque à gagner total de 39,4 millions d'euros pour la multinationale.

Les personnels niçois de Veolia Eau, qui comptent environ 220 personnes, conserveront leur statut de droit privé dans la future régie, a précisé la ville.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus