15 millions d’euros pour les pêcheurs d’anchois

Le 19 juillet 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Commission européenne ayant refusé la réouverture de la pêche à l'anchois dans le Golfe de Gascogne avant juillet 2008, le ministre chargé de l'agriculture Michel Barnier a annoncé la mise en place d'un plan d'accompagnement pour soutenir la pêcherie. Il sera doté d'une enveloppe de 15 millions d'euros de crédits nationaux et européens. Le ministre souhaite par ailleurs demander à la Commission la mise en oeuvre d'un «véritable plan communautaire de gestion de l'anchois dans les plus brefs délais» afin d' «assurer la nécessaire protection de la ressource et le maintien de l'activité durable de cette pêcherie dans le Golfe de Gascogne».

Les pêcheurs avaient bloqué différents ports français ces dernières semaines pour montrer qu'une pêche raisonnée et limitée de l'anchois était possible. La France a demandé une réouverture de la pêche pour trois mois et l'attribution d'un quota de 3.000 à 4.000 tonnes dans le Golfe de Gascogne, alors qu'un comité scientifique de l'Union européenne recommandait la prolongation de la fermeture jusqu'en juillet 2008 pour protéger l'espèce.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus