100.000 déplacés supplémentaires autour du barrage des Trois-Gorges

Le 19 avril 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Glissements de terrain et trembelments de terre menacent les riverains
Glissements de terrain et trembelments de terre menacent les riverains

Le gigantesque barrage des Trois-Gorges, sur le fleuve Yang Tsé, au centre de la Chine, n’en finit pas de faire parler de lui.

Achevée en 2006, sa construction avait provoqué le déplacement de 1,4 million de personnes, situées trop près des Trois-Gorges, et la destruction de 13 villes importantes, 140 villes de taille moyenne et 1.350 villages.

Mais les catastrophes naturelles s’accumulent et menacent des centaines de milliers de personnes supplémentaires. Selon des sources officielles, le nombre de glissements de terrain sur les rives du barrage a augmenté de manière dramatique depuis que le Yang Tsé a atteint sa côte maximale en 2010.

Ainsi 100.000 personnes supplémentaires pourraient être déplacées au cours des 3 à 5 prochaines années, a expliqué Liu Yuan, un inspecteur du ministère chinois des ressources naturelles, à la radio nationale. Avant d’ajouter que les autorités vont essayer de stabiliser 355 sites autour du barrage où des chutes de pierres et des glissements de terrains se répètent.

En effet, l'accumulation d'une trop grande quantité d'eau dans le réservoir -long de 660 kilomètres et d’une capacité de 39 milliards de mètres cubes- augmente les risques de glissements de terrain et de tremblements de terre, selon des géologues.

Le gouvernement chinois a reconnu en 2011 que la création du réservoir a accru la fréquence des séismes.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus