10 pétroliers s’engagent à réduire le torchage

Le 20 avril 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Chaque année, l'équivalent de la consommation française de gaz est ainsi brûlé.
Chaque année, l'équivalent de la consommation française de gaz est ainsi brûlé.
DR

Chaque année, les exploitants de puits de pétrole brûlent à la torche 140 milliards de mètres cubes de gaz naturel. En Afrique, le volume annuel des gaz torchés est estimé à 40 Mdm3: quasiment le volume de gaz naturel consommé en France.

Ce torchage, comme l’appellent les pétroliers, réduit les risques d’explosion liés à de trop grandes concentrations de gaz naturel, à proximité des installations pétrolières. Cependant, il contribue aussi à l’émission de 300 millions de tonnes de CO2 par an.

Depuis le début des années 2000, la Banque mondiale incite les compagnies pétrolières à réduire cette pratique du «flaring», notamment en réinjectant les gaz associés dans les gisements d’hydrocarbures, voire en valorisant le gaz quand cela est techniquement possible. De telles opérations pouvant donner lieu à l’émission de crédits carbone.

Vendredi 17 avril, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, ont lancé l’initiative Zero Routine Flaring by 2030. Derrière ce slogan, 10 énergéticiens (dont le Français Total) s’engagent à supprimer le brûlage systématique des gaz associés d’ici 2030. Ça ne suffira pas à assurer la réussite de la COP 21, mais cela y contribuera.

 

SOMMAIRE DU DOSSIER 

Le vélo, source d'économie pour les villes

10 pétroliers s'engagent à réduire le torchage

A Strasbourg, des médecins s'insurgent contre la pollution

Au Sri Lanka, les mangroves sortent la tête de l'eau

Premier retrait, en France, d'un récif artificiel

Tarification solidaire de l'eau: le bilan positif de Dunkerque

42 restaurants parisiens collectent pour l'avenir 

9 pays s'engagent à moins polluer la Baltique

A Chypre, l'effraie protège le caroubier

L'immobilier prend un peu de valeur verte

REVENIR AU SOMMAIRE

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus