1,6 milliard pour fabriquer des avions moins polluants

Le 06 février 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Façonner un «ciel propre», c'est la manière dont a été présentée, mardi 5 février, le projet «Clean sky» qui regroupe les industriels européens de l'industrie aéronautique et la Commission européenne. Par «ciel propre», l'industrie entend «se mobiliser pour que la contribution du secteur à l'émission des gaz à effet de serre ne progresse pas de façon significative» à l'échéance 2020, explique le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas). On est donc loin d'un ciel «clean». Malgré tout, l'enjeu reste de taille dans un contexte où l'activité aérienne croît de 5% chaque année. Soit un doublement du trafic entre 2000 et 2020.

Cette entreprise commune a été créée dans le cadre du 7e Programme-cadre de recherche et développement (PCRD). Son budget de 1,6 milliard d'euros sur 7 ans (2008-2014) doit permettre d'atteindre une partie des objectifs fixés par l'industrie qui sont de réduire de 50% les émissions de CO2, de 50% le bruit perçu, et de 80% les émissions d'oxydes d'azote (NOx). 800 millions d'€ proviendront des avionneurs, motoristes et équipementiers (dont EADS et Dassault), l'autre moitié de la Commission européenne.

Le budget sera ventilé selon une structure en six plates-formes: trois relatives aux véhicules (avions de transport, avions régionaux, et hélicoptères), deux transverses (moteurs et systèmes) et une dédiée à l'éco-conception. Les ingénieurs travailleront sur de nouvelles technologies de contrôle d'écoulement, sur des concepts d'«aile active», etc.

 «Clean sky» sera complété prochainement par un second programme du 7e PCRD appelé Sesar. Riche de 2,1 milliards d'euros, il visera à réorganiser l'ensemble du système européen de gestion du trafic aérien, afin notamment d'économiser le kérosène lors des phases de décollage et d'atterrissage.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus