1.200 tonnes de DEEE à mettre sous la dent d’un nouvel éco-organisme

Le 04 février 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les équipements électriques et électroniques (EEE) utilisés dans les cabinets dentaires et laboratoires de prothèse seront dorénavant pris en charge par Recydent, organisme lancé jeudi 31 janvier. L'organisation et le financement de l'enlèvement et du traitement des fauteuils, appareils de radiographie panoramique, aspirateurs, autoclaves, lasers, fours à céramique, vibreurs-malaxeurs et autres réchauffeurs de cire seront assurés par leurs fabricants et importateurs.

Chaque année, 1.200 tonnes de DEEE du secteur dentaire sont mis au rebut, quand la moitié sont des déchets sensibles ou dangereux (présence de mercure, sources radioactives…).

Le secteur dentaire a souhaité élargir la responsabilité du producteur à tous les DEEE, quelle que soit la date de leur mise sur le marché. Pourtant, le décret sur les DEEE de 2005 (1) n'impose la responsabilité des fabricants et importateurs d'EEE professionnels que pour ceux mis sur le marché après le 13 août 2005. Avant cette date, la responsabilité incombe normalement aux détenteurs des DEEE.

Le montant de la contribution variera de 5 euros pour les petits appareils à 330 € pour les gros équipements.





(1) Décret n°2005-829 du 20 juillet 2005






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus